Les cinq choses que tout nouveau propriétaire d’entreprise doit savoir avant de se lancer

0
91

Être entrepreneur est un rêve auquel aspirent de nombreuses personnes et un objectif financier valable. Pourtant, de nombreux propriétaires d’entreprise novices, et même des professionnels expérimentés, peuvent saboter leurs meilleurs efforts par des erreurs typiques. Lorsque vous êtes prêt à retrousser vos manches et à démarrer votre propre entreprise, gardez les yeux ouverts sur ces quatre problèmes. Bien qu’ils puissent sembler simples, ce sont des problèmes décisifs pour la fortune d’innombrables entrepreneurs en herbe.

1. Avez-vous un plan d’affaires formel? Sinon, vous en avez besoin.

Ne pas créer de plan d’affaires est peut-être l’une des erreurs les plus courantes, et c’est une erreur, car les plans d’affaires peuvent vous aider à identifier les problèmes liés à votre idée et également à commercialiser auprès d’investisseurs potentiels ou d’autres sources de financement.

Avant de vous lancer dans une nouvelle entreprise, rédigez un plan d’affaires simple qui identifie votre produit ou service proposé, les coûts impliqués, vos besoins de financement, vos concurrents, les clients potentiels et les opportunités de marché. Détaillez également les défis réalistes auxquels votre entreprise peut s’attendre.

2. Ne présumez pas qu’être frugal est la bonne façon de dépenser.

Avec un business plan en main, vous aurez une meilleure idée de vos besoins de financement, ce qui vous aidera à éviter deux pièges classiques: les dépenses excessives ou insuffisantes. Certains entrepreneurs évaluent mal les coûts et finissent par dépenser plus qu’ils ne l’avaient prévu, tandis que d’autres dépensent trop peu pour donner à leur entreprise une chance réaliste, croyant à tort que faire preuve de prudence et d’économie est toujours la bonne façon de procéder.

Faites de votre mieux pour estimer les coûts réels de financement de votre entreprise pendant le lancement et la première année. Le SBA offre un excellent outil de coûts de démarrage qui aide à estimer les nouveaux besoins de financement des entreprises. Ensuite, trouvez des moyens de sécuriser le capital dont vous aurez besoin.

3. Identifiez les bons partenaires.

Le même problème de trop ou pas assez est présent lors de l’examen des partenaires commerciaux. Dans de nombreux cas, vous ne pouvez pas lancer une entreprise seul – vous aurez besoin de partenaires ou d’investisseurs pour le financement et le savoir-faire. Mais vous pouvez en faire trop, en attirant trop de monde, en diluant votre profit et en brouillant votre stratégie. J’espère que votre plan d’affaires aura pris en compte cette question, mais réfléchissez davantage à qui devrait vraiment être impliqué et quel impact cela aura sur votre entreprise.

4. Apprenez à connaître votre client avant de commencer.

Connaissez-vous vraiment votre client et votre marché? Savez-vous s’ils ont un désir ou un besoin pour votre produit ou service, ou si la tarification proposée a du sens? Avez-vous l’intention de rivaliser sur le prix, la qualité, le service ou tout ce qui précède?

Apprenez à connaître vos clients et votre marché. De nombreuses entreprises trébuchent parce qu’elles ne comprennent pas leur marché cible. Et lorsque vous êtes prêt à vous développer, ne présumez pas que de nouveaux clients dans différents domaines auront les mêmes goûts et priorités – apprenez à les connaître également.

5. Ne lésinez pas sur le marketing.

Trop d’entrepreneurs ont de bons produits ou services, mais font un mauvais travail de marketing . Si vous connaissez votre client et votre marché, cela devrait être moins problématique. Vous saurez quels blogs ils lisent et où ils se retrouvent dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux. Vous pouvez les commercialiser en fonction de leurs habitudes et de leur style de vie. Ne pensez pas non plus que la publicité traditionnelle est morte. Selon votre entreprise, des panneaux d’affichage ou des publicités à la radio peuvent avoir du sens, et une dépendance excessive aux médias sociaux peut se retourner contre vous.

Quoi que vous fassiez, vous devez commercialiser. Si vous êtes timide, ne comprenez pas bien le marketing ou ne voyez pas sa valeur, engagez quelqu’un qui peut vous aider .

L’entrepreneuriat peut être l’aventure d’une vie, mais comme toute aventure, il peut aussi être un défi. Se préparer aux erreurs courantes commises par de nombreux propriétaires d’entreprise facilitera votre chemin vers la réussite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici