Construire une culture d’entreprise forte

0
77

Face à une situation de crise, les compétences et la réactivité des dirigeants d’une entreprise ou d’une organisation sont mises à l’épreuve. Le stress monte, les enjeux sont importants et chaque décision doit être prise avec soin. Dans un tel contexte, il peut être difficile de garder son sang-froid et d’adopter les bonnes stratégies sans disposer d’un plan d’action solide. Ce guide vous présente les étapes clés de la gestion de crise, ainsi que les outils à mettre en place pour assurer une communication efficace.

Comprendre et anticiper la crise

Toute crise est différente, mais elles partagent généralement certaines caractéristiques communes : imprévisibilité, intensité, urgence et menaces diverses. Pour y faire face, il est essentiel de bien comprendre les causes et les conséquences potentielles de chaque crise, afin de mieux anticiper les actions possibles. Vous pouvez également vous appuyer sur les conseils d’experts tels qu’Arbo Coaching, qui pourront vous aider à évaluer la gravité de la situation et soutenir votre prise de décisions.

Identifier la nature de la crise

Avant toute chose, déterminez s’il s’agit d’une crise financière, d’un problème de management interne, d’un accident industriel, d’un scandale médiatique, etc. Cette classification vous permettra d’approcher la crise de manière plus spécifique et d’identifier les parties prenantes concernées.

Évaluer l’impact sur votre organisation

Une fois la nature de la crise identifiée, évaluez quelles sont ses implications pour votre entreprise : impact financier ou juridique, atteinte à l’image de marque, perturbation des opérations, etc. Prenez également en compte les risques potentiels liés au traitement de la crise elle-même, tels que les erreurs de communication ou la dispersion des efforts entre différentes actions simultanées.

Organiser la gestion de crise

Le chaos engendré par une crise peut être rapidement contrebalancé par l’établissement d’une structure claire et définie pour sa gestion. Cette structure s’appuie généralement sur trois axes majeurs : la direction, la cellule de crise et la communication externe.

Désigner un leader

Vous devriez confier la gestion de la crise à une personne ayant une autorité suffisante pour commander l’ensemble des équipes mobilisées et prendre des décisions stratégiques. Ce leader doit être doté de compétences en matière de résolution de problèmes, de prise de décision rapide et de communication efficace.

Mettre en place une cellule de crise

Cette équipe, composée de membres issus de différents secteurs de l’entreprise, aura pour mission de coordonner et soutenir les efforts de toute l’organisation lors de la réponse à la crise. Elle sera le relais entre le leader de la gestion de crise et les autres équipes opérationnelles.

Etablir une communication externe

La circulation de l’information est essentielle en période de crise, tout comme la maîtrise de la communication avec les différents médias et parties prenantes externes (clients, fournisseurs, autorités locales, etc.). Préparez un plan de communication adapté au contexte, qui permettra d’informer rapidement et clairement sans ajouter à la confusion ou alimenter les rumeurs.

Les outils pour gérer efficacement une crise

Au-delà de ces fondamentaux organisationnels, il existe des outils spécifiques qui peuvent vous aider à mieux appréhender et traiter certains aspects de la gestion de crise.

Tableaux de bord et indicateurs de performance

Dans un contexte où chaque minute compte, le suivi en temps réel des indicateurs clés de performance de votre entreprise peut être déterminant. Que ce soit sur un tableau de bord physique ou informatisé, rassemblez les données les plus pertinentes pour évaluer continuellement la situation et ajuster vos actions si nécessaire.

Outils numériques de collaboration

De nombreux outils collaboratifs en ligne, tels que Slack ou Trello, peuvent faciliter la coordination des efforts entre vos équipes et la mise en commun des connaissances et ressources nécessaires pour affronter la crise.

Préparation aux situations critiques

Pour éviter d’être pris au dépourvu lorsqu’une crise survient, planifiez des exercices de simulation, où les membres de votre entreprise seront confrontés à des situations fictives nécessitant une réponse rapide et adaptée. Cela leur permettra de se familiariser avec le processus de gestion de crise et de développer leurs compétences en la matière.

Maintenir une communication interne efficace

Alors que la communication externe est cruciale pour maintenir une image positive de votre entreprise, il ne faut pas négliger l’importance de la communication interne en temps de crise. En effet, les membres de votre équipe doivent pouvoir disposer d’informations précises et à jour afin de travailler efficacement sur la résolution du problème. Un moyen simple mais efficace consiste à organiser régulièrement des réunions de coordination entre les différentes parties prenantes internes.

Garder les lignes de communication ouvertes

Favorisez la circulation de l’information et encouragez l’échange entre vos collaborateurs au travers de canaux directs tels que des messageries instantanées, des e-mails spécifiques à certaines équipes ou encore des points de contact désignés pour centraliser les demandes et les réponses.

Rassurer les acteurs impliqués

Le moral et le bien-être des acteurs concernés par la crise sont importants pour le bon déroulement de la gestion de crise. N’hésitez pas à partager autant que possible – et de manière transparente – les informations disponibles, afin d’informer, rassurer et motiver ceux qui sont en première ligne. De même, soyez prêt à recueillir leurs interrogations et préoccupations, et à y répondre de manière adaptée.

En suivant ces recommandations, vous serez mieux armé pour faire face à d’éventuelles situations de crise avec calme et maîtrise. N’oubliez pas que l’anticipation reste la clé pour minimiser les risques et les conséquences des crises auxquelles votre entreprise pourrait être confrontée. Prenez le temps de passer en revue régulièrement vos plans de gestion de crise et de les adapter aux évolutions de votre organisation, tout en faisant appel à l’aide d’experts si nécessaire.

Article précédentProspection Téléphonique : Transformer les Appels en Affaires
Article suivantFaire face aux défis du commerce international